Nov 14, 2014 News

La 4G

Après la 2G et la 3G, c’est désormais à la 4e génération, ou 4G, de s’imposer au niveau des standards de téléphonie mobile. Elle permet le très haut débit mobile et devient un argument de vente pour les opérateurs. Cependant, faut-il se fier aux cartes de couvertures réseaux présentes sur les sites des opérateurs mobiles ? Cet article nous permet faire le point sur la couverture 4G des opérateurs français et suisses.

France :

En juillet dernier, l’ARCEP (l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes), qui correspond à l’OFCOM en Suisse, a publié une étude sur la véritable couverture 4G des opérateurs français, mettant ainsi en exergue leur taux de couverture, autrement dit la part de la population ou du territoire couverte en réseau 4G.

Dossier : la 4G en France et en Suisse

Il en est donc ressorti que les cartes que les opérateurs Bouygues Telecom et Orange mettent à disposition de leurs clients étaient d’une grande fiabilité (97 % de fiabilité), contrairement aux cartes de SFR (87 % de fiabilité) et Free (91,6 % de fiabilité). Suite à ce contrôle, l’ARCEP a demandé à ces 2 opérateurs de corriger leurs cartes de réseau afin d’être plus transparents quant à la qualité de leur réseau. L’autorité des communications a également annoncé qu’il veillera à la fiabilité de ces cartes à l’avenir.

Dossier : la 4G en France et en Suisse

L’ARCEP a également comptabilisé à 3,7 millions le nombre d’utilisateurs de 4G actifs en France au premier semestre 2014. De plus, l’ANFR (l’Agence Nationale des Fréquences) a également publié un rapport sur les antennes des opérateurs réparties sur le territoire français. Cela permet aisément de retrouver sous format graphique les données des cartographies précédentes.

Dossier : la 4G en France et en Suisse

Suisse :

Alors qu’en est-il de la Suisse ? Qu’en est-il de notre couverture 4G ? L’OFCOM contrôle-t-il les réseaux 4G des opérateurs ?
Il y a environ 1 année que les opérateurs suisses ont commencé à se lancer en 4G LTE :

Un an plus tard, on remarque que des différences se dessinent quant à l’accès à la 4G par opérateur en Suisse. Swisscom, l’opérateur historique, propose des forfaits bridés en 4G, il est donc nécessaire de débourser Fr. 169.-/mois pour le forfait Infinity XL afin de pouvoir bénéficier de la 4G, alors que les autres opérateurs font automatiquement passer tous leurs clients (à condition que ces derniers aient un mobile adapté) à la 4G. Une différence qui ne serait, selon Xavier Studer, expert high-tech et télécom, pas justifiée dans la mesure où la plupart des couvertures 4G de l’Arc lémanique ne semblent pas tenir leurs promesses.

Dans cette optique, une carte officielle des antennes suisses est mise à la disposition des utilisateurs finaux et illustre la répartition sur le territoire helvétique.

Dossier : la 4G en France et en Suisse

Elle est à mettre en parallèle avec les cartes des différents opérateurs suisses.
Dans ces conditions, difficile de comparer les couvertures des 3 principaux opérateurs qui utilisent tous une manière différente de présenter leurs cartes :

Nous notons donc que jusqu’ici, l’OFCOM ne semble pas avoir rendu de rapport concernant la qualité de couverture de chaque opérateur ni sur le taux de fiabilité de leurs cartes respectives. Néanmoins, la carte interactive qui est mise à disposition des utilisateurs permet de se faire une bonne idée des zones globalement couvertes par les opérateurs helvétiques.

Si la 4G n’est pas encore disponible partout en Suisse, nos Smart Numbers sont quant à eux parfaitement compatibles avec tous types de terminaux et de réseaux mobiles.

A VTX TELECOM COMPANY
©2019 SmartPhone SA Tous droits réservés | Protection des données | CGV